Victoire pour les riverains de la ligne à très haute tension de Louvres. Alors qu’ils se battent depuis 12 ans pour son déplacement, ils viennent d’obtenir le transfert de cette ligne de 400 000 volts, le long de la Francilienne. La bonne nouvelle est venue du conseil régional d’ile de france, qui vient de débloquer près de 3 millions d’euros pour enlever les pylônes. Reste à signer un protocole avec les différents partenaires, qui doit définir le calendrier des travaux. Selon André Delangle, responsable de l’association Point à la ligne, le déplacement de cette structure de 7 km, devrait s’effectuer d’ici deux ans. Une attente certes… un peu longue pour les quelques 1000 habitants vivant sous ces câbles électriques, mais après tant d’effort, la satisfaction est au rendez-vous.
Le déplacement de la ligne doit encore faire l’objet d’une enquête publique au sein de la commune. Mais selon André Delangle, hors-mis les résistances locales des cultivateurs, l’opération devrait voir le jour sans surprise. Selon une étude réalisée par l’INSEE, 86% des habitants sont favorables, au transfert de la ligne.

Christophe OBRY