Suprise pour les trois milles agents du Centre hospitalier René Dubos à Pontoise, ils n’ont pas reçu leurs salaires du mois de mai. En cause : "un problème informatique" selon la direction. Mais pour les principaux intéressés, ce retard provoque de sérieux problèmes.

Les agents hospitaliers de l’hôpital de Pontoise vont devoir se serrer la ceinture encore quelques jours. Mardi dernier, tous ont eu la surprise de ne pas avoir reçu leurs salaires sur leurs comptes en banque. Et pour cause : la direction des ressources humaines aurait eu un problème informatique. « En raison du calendrier particulier du mois de mai et de difficultés informatiques, le mandatement de la paie de mai 2007 a malheureusement été retardé. Les virements interviendront sur vos comptes bancaires à partir du mercredi 6 juin », précise une note de service de la direction des ressources humaines.

 Pour Maryline Bureau, responsable du Syndicat Autonome de l’hôpital, c’est une réponse quelque peu simpliste. « Pour nous, il s’agit plutôt d’une nouvelle démonstration d’incompétence. Trop c’est trop ! C’est encore une fois les mêmes qui payent. C’est facile d’attendre son salaire quand on gagne 4000 euros par mois. Par contre, pour les agents, ce retard sera sources de non paiement de nos crédits. Qui va payer les agios ? Certains ne peuvent pas payer leurs “nounous” ou acheter de quoi manger. C’est inadmissible. »

Alerté par le syndicat, le député maire de Pontoise, Philippe Houillon a rapidement fait bouger les choses. Les agents les plus dans le besoin ont reçu des bons alimentaires en attendant. Les autres doivent encore attendre.

Selon nos informations des premiers versements pourraient se faire dès le 1er juin pour les agents qui ont une banque à Pontoise. Les autres devront patienter.

Très en colère, les agents demandent la démission d’Élisabeth Cassard, directrice des ressources humaines en poste depuis deux ans environ. Une pétition circule depuis le 30 mai. Près de mille personnes l’ont déjà signé.

Nicolas BRIARD