L’aéroport de Roissy est-il trop polluant ? La question est ouvertement posée depuis la publication d’une étude, révélée ce jour par le Parisien-Aujourd’hui en France.

La pollution sur la région parisienne et sur l’aéroport de Roissy passée au scaner.
Missionné par l’association Ecologie sans frontière, un bureau d’étude indépendant livre des conclusions édifiantes. Fruit d’un travail de huit mois.
Le Parisien Aujourd’hui en France révèle que sur Roissy et Orly, les émissions d’azote, produite par la combustion du kérosène, seraient deux fois supérieures à celles du périphérique.
Autour de l’aéroport Charles-de-Gaulle, les villes de Chennevières et Goussainville auraient vu leurs niveaux de particules fines augmenter de 30 à 50 % lorsqu’elles sont situées sous le vent de Roissy.
L’association Ecologie sans frontiere réclame l’installation de capteurs et de procédures d’alerte sur toutes les zones aéroportuaires pouvant conduire à une limitation, voire une interdiction du trafic aérien.

O.Z.