Après les bons scores de Ségolène Royal, le patron du PS-95 Dominique Lefebvre misait sur quatre à cinq députés. Il pourrait ne plus en rester un seul au soir du 17 juin. Le spectre des législatives 1993 ressurgit. Un raz de marée RPR avait tout emporté sur son passage. Ce pourrait être cette fois un tsunami UMP. La clef du 2e tour pour lePS : une meilleure participation.

"S’il ne devait en rester qu’un ce serait DSK", entendait-on dans les rangs du PS Val-d’Oise avant ce premier tour. Depuis dimanche soir, Dominique Strauss-Kahn est menacé. Une situation inattendue. Au deuxième tour, Ségolène Royal arrivait en tête (53,27%) dans la ville et la circonscription du député sortant candidat à la primaire socialiste.
DSK est aujourd’hui au coude à coude avec la candidate UMP. Le1er adjoint de Sarcelles est derrière Sylvie Noachovitch. Il obtient 37 % contre 37,37 %. L’ex avocate de l’émission de TF1 Sans aucun doute le devance de 90 voix.

Le résultat de Dominique Strauss-Kahn confirme que l’abstention a été fatale aux candidats du PS. Comment expliquer autrement le très bon score présidentiel de Ségolène Royal et ce piètre résultat aux législatives un mois après. D’autant que le scénario est le même dans l’ensemble des circonscriptions. L’une des meilleures illustrations reste la deuxième circonscription. Royal est arrivée en tête au premier comme au second tour, s’offrant même 60 % sur Cergy. Dimanche, Cergy a succombé à la vague bleu, de peu.  Les autres villes PS de l’agglomération ont aussi choisi l’UMP : Menucourt, Eragny, Vauréal. Et même St-Ouen-l’Aumône.

En 2002, le PS comptait deux députés (Dominique Strauss-Kahn et Jean-Pierre Blazy sur la 9e). Leur avenir repose désormais dans la mobilisation de l’électorat de gauche.

Olivier ZANETTA

LES RESULTATS PAR CIRCONSCRIPTION
Aucun candidat UMP n’a été élu au premier tour

1ere circonscription (Pontoise-Vexin…)
Il aura manqué 207 voix au député Philippe Houillon. Le sortant obtient 49,56 % contre 22,97 % à la socialiste Corine Drolon. 

2e circonscription (Cergy-L’Isle-Adam…)
Le sortant Axel Poniatowski totalise 45,42% contre 28,04 % au PS Dominique Lefebvre

3e circonscription (Taverny-Bessancourt…)
Le sortant UMP Jean Bardet ne sera pas inquiété avec ses 45,11% contre les 22,63% de Nelly Léon.

4e circonscription (Franconville-Ermont…)
l’UMP Claude Bodin est bien parti pour succéder à Francis Delattre. Il réalise un score en dessous des résultats nationaux de l’UMP en raison de la présence du conseiller général UMP Jean-Pierre Enjalbert (10,33%) et totalise tout de même 39,27% contre 24,09% au PS Gérard Sebaoun

5e circonscription (Argenteuil-Bezons)
Argenteuil, espoir du PS, s’éloigne. Le député UMP Georges Mothron totalise 41,13 % contre 26,78 au socialiste Faouizi Lamdaoui. Le conseiller général  communiste Bernard Calabuig obtient 7,02 %

6e circonscription (Enghien-Sannois…)
François Scellier (UMP) rate de 505 voix l’élection au 1er tour. Le président du Conseil général rêvait tout haut d’une élection au 1er tour. Raté ! De peu : 505 voix.
Sur la 6e, il totalise 48,78 % contre 22,6 % à la socialiste Marie-Paule Georgelin.
François Scellier est devant à Deuil-la-Barre (47,5%), Enghien (59,43), Soisy (51,93%), Margency (57,43%)…

7e circonscription (Domont-Sarcelles-Montmorency…)
Le patron de l’UMP dans le Val-d’Oise arrive en tête partout sauf sur le canton de Sarcelles. Jérôme Chartier obtient 47,77% contre 25,05 % au socialiste le conseiller général Didier Arnal.

8e circonscription (Sarcelles, Arnouville…)
DSK est aujourd’hui au coude à coude avec la candidate UMP. Le1er adjoint de Sarcelles est derrière Sylvie Noachovitch (UMP). Il obtient 37 % contre 37,37 %. L’ex avocate de l’émission de TF1 Sans aucun doute le devance de 90 voix. DSK est en tête à Sarcelles et Villiers-le-Bel.

9e circonscription (Gonesse, Goussainville…)
Yanick Paternotte (UMP) arrive en tête avec 39,55 % contre 28,88 % au député PS sortant et maire de Gonesse Jean-Pierre Blazy. Ce dernier réalise un bon score dans sa commune, mais il est devancé à Goussainville et sur des terres de gauche.
 

Sur l’ensemble du Val-d’Oise l’UMP totalise 44,42 %, le PS 25,89 % et le Modem 8,5 %, le PCF : 3,39 %