Réélu avec 55,47 % des suffrages, l’ancien ministre se félicite de « la mobilisation ». François Pupponi le maire de Sarcelles déclare « n’avoir jamais vécu une campagne comme celle-ci ».

« Quand la gauche vient voter, ça fait la différence », s’est félicité Dominique Strauss-Kahn. « Les Français et les habitants de la circonscription se sont rendus compte qu’ils ne voulaient pas d’une victoire de la droite avec une TVA sociale et une absence de coup de pouce du Smic »
Pour François Pupponi, « les abstentionnistes étaient chez nous au premier tour, les mêmes ont voté au second ; on gagne quatre points de participation et nous l’emportons dans les villes populaires de Sarcelles, Garges et Villiers-le-Bel ». Garges, ville détenue par l’UMP, est dans le viseur PS.
Sur l’ambiance de campagne, le maire de Sarcelles déclare « n’avoir jamais vécu une campagne comme celle-ci ». Une ambiance qu’il attribue à la candidate UMP qu’il qualifie d’ « excitée ».

OZ. Avec Christophe Rigaud.