Congratulations après l’attribution d’une fréquence par le CSA au groupe NRJ et aux télévisions d’Ile-de-France, dont VOTV.

 Lundi dernier 2 juillet, Marc Pallain, président de NRJ Group, avait convié ses partenaires des télévisions d’Ile-de-France à fêter dignement l’attribution récente par le Conseil supérieur de l’Audiovisuel (CSA) d’une fréquence sur la télévision numérique terrestre en Ile-de-France (lire l’Écho de la semaine dernière).
Cette rencontre avait lieu dans un des principaux locaux de NRJ Group, rue Boileau à Paris. Le président du directoire était entouré de Gérald-Brice Viret, directeur du pole TV du groupe, Françoise Marchetti, secrétaire générale, Léonidas Kalogeropoulos, conseiller de NRJ Group, Corinne Pourrinet, directrice adjointe juridique, Philippe Fourel, directeur financier, Isabelle Rombaut, responsable des relations avec le CSA, Christophe Cornillet, directeur technique.

Fréquence TNT

Bernard Chaussegros, président des Télévisions d’Ile-de-France, Nathalie Aulnette, son assistante, Jérôme Guedj, président de Franciliennes TV, Frédéric Louis, directeur de Télessonne, ainsi que tous les responsables des chaînes de la Francilienne (Canal Coquelicot, RTV, Rueil TV, TVFIL 78, TVM et VOTV), étaient présents.

Marc Pallain a remercié l’ensemble des partenaires et collaborateurs, et particulièrement souligné le rôle d’Éric Gaubert, directeur artistique de NRJ Group, " qui a fourni un travail particulièrement acharné à la gestation du dossier de candidature. "

Un travail acharné

Il a souligné que NRJ Group et ses partenaires sont à présent dans l’attente de la convention avec le CSA pour finaliser l’attribution d’une fréquence en Ile-de-France pour la télévision numérique terrestre et la date effective des émissions, prévue entre fin décembre 2007 et janvier 2008.

 
 La stratégie de NRJ Group s’appuie sur l’ajout de marques dans l’univers NRJ. Concernant la téléphonie, NRJ Mobile compte plusieurs centaines de milliers de clients. C’est le premier opérateur mobile virtuel en France. Le groupe innove aussi en lançant sur le marché deux nouveaux terminaux vendus avec des titres musicaux et des vidéoclips préchargés.

Des programmes  100 % valdoisiens

" Quant à la chaîne de télévision, elle représente un formidable potentiel avec le démarrage fulgurant de la télévision numérique terrestre en France ", a souligné le président.
 

Dans les trois ans, Marc Pallain veut faire de NRJ " un groupe médias global multicanal, avec une contribution de 50 % issue des métiers de la diversification ".

Outre sa place dans la télévision numérique régionale, la télévision du Val-d’Oise demande pour sa part un appel d’offres sur le Val-d’Oise, pour y réaliser des programmes ininterrompus 100 % valdoisiens.

Pierre JOLY
ECHO REGIONAL