Le 14 février 2008, Marina et Sébastien s’élanceront de Paris direction Fès au Maroc, pour une aventure de 6000 km. Un raid humanitaire dont rêvent ces deux jeunes. Pour l’heure, ils recherchent des sponsors, et une “4L”.

Le départ ne sera donné que le 14 février prochain, mais c’est déjà la course pour Sébastien Favart et Marina Boisseau. Ces deux Valdoisiens veulent en effet se lancer dans la grande aventure du « 4L Trophy », un raid automobile entre la France et le Maroc. « Il s’agit d’une action humanitaire en faveur des enfants du Maroc. Sur la ligne de départ, nous serons deux mille étudiants en Renault 4. L’objectif pour nous tous, c’est d’emporter au moins deux cartables ou deux sacs à dos remplis de fournitures scolaires soit environ 50 kg de dons par voiture », explique Sébastien Favart, un jeune mériellois de 20 ans, étudiant en biologie.

En quête de sponsors
Si le raid est encore loin, Sébastien et Marina ont d’autres défis. Pour pouvoir participer, les deux étudiants ont besoin de moyens financiers. « Cela fait des semaines que nous travaillons sur ce projet. Nous avons envoyé des dizaines de lettres à des entreprises du département pour qu’ils nous donnent un coup de pouce mais pour l’instant nous avons très peu de retour. Le plus important c’est de trouver notre voiture », poursuit Marina Boisseau, une Grolaysienne de 18 ans.
Pour concrétiser leur participation au « 4L Trophy », Sébastien et Marina ont en effet besoin de 7000 euros. « Notre budget est assez serré. Rien que l’inscription au raid nous coûte près de 3000 euros. Mais il faut compter également le coût d’achat du véhicule, l’éventuelle remise en état, et l’équipement obligatoire qui va avec… », détaille Sébastien Favart. Bref, si l’équipe Boisseu-Favart est plus que jamais déterminée et motivée pour cette aventure humanitaire, les finances font défaut.
De cette volonté, ces deux jeunes valdoisiens ont monté leur association, « 4 bras et 4L ». « Nous recherchons des sponsors, et des dons de particuliers ou d’entreprises. Ce samedi (21 juillet), nous allons organiser une session de lavage de voitures sur la place du marché à Groslay. Nous avons aussi d’autres idées pour gagner un maximum d’argent. Pourquoi pas des emballages cadeaux pour noël… », soutient Marina.
Les deux étudiants le croient, ils seront en février au départ pour Fès au Maroc. Même si l’organisation est difficile, Sébastien et Marina restent plus que jamais déterminés.

Nicolas BRIARD, L’Echo  le Régional

Si vous souhaitez aider Sébastien et Marina dans leur aventure, vous pouvez envoyer un don à 4 bras 4 L, 17 rue des Moines 95630 Mériel. Ou contacter Sébastien Favart au 06 61 89 49 50.