L’expérimentation a échoué. Une réunion publique a eu lieu en mairie avec les habitants des rues Francis Poulain et de la Justice.

Ils ont exprimé leur mécontentement à propos de la mise en sens unique de la rue Saint-Jean. Depuis trois mois la circulation a doublé dans la rue Poulain.

Une vieille rengaine

Il y a quelques mois, les habitants de la rue Saint-Jean se sont plaints de la dangerosité de leur rue. Ils ont constaté une vitesse excessive des automobilistes et une trop forte fréquentation. Cette rue relie Osny et Pontoise et c’est la seule qui donne un accès direct au centre ville. Pour désengorger la rue Saint-Jean, la municipalité a installé un sens interdit, deviant la circulation rue Francis Poulain. En même temps, des chicanes ont été créées afin de réduire la vitesse et permettre à terme de dissuader les gens de passer par cette rue. À Pontoise il n’existe que deux axes transversaux. À part la rue Poulain l’autre solution est de passer par la place de l’hôtel-de-ville.

Constat du maire et des riverains

Philippe Houillon a introduit la réunion en faisant un bilan de ces trois mois d’expérimentation. Il a reconnu que ce plan de circulation n’était pas efficace : " Je suis allé sur place plusieurs fois et effectivement j’ai constaté un accroissement de la circulation. Malgré les chicanes, la vitesse n’est pas réduite au contraire les gens ont tendance à accélérer avant le stop ".

De leur coté, les riverains sont excédés, en plus du bruit la pollution liée au doublement du trafic les agace : " Samedi soir c’était l’enfer ! On ne peut même plus dormir les fenêtres ouvertes. Il est impossible de profiter de nos jardins ".

Le problème de dangerosité s’est déplacé rue Poulain. " la rue Poulain est sinistrée, les piétons ne sont plus en sécurité. Les mamans avec leur poussette et les malvoyants n’osent même plus passer par là ", renchérit un habitant. Les automobilistes, agacés par les chicanes, n’hésitent pas à user du klaxon et de l’accélérateur.

Autre désagrément causé par ce sens interdit : une perte de places de stationnement pour les riverains. " Alors qu’ils ont les deux cotés de la rue pour se garer, les habitants de la rue Saint Jean viennent stationner devant chez nous. Ils sont allés jusqu’à laisser une voiture en panne pendant deux semaines "., râle une riveraine.

Quelques pistes pour régler le problème

Le maire ayant reçu de nombreuses plaintes, a décidé de rencontrer les habitants de la rue Poulain avant une réunion générale en septembre. Une chose est sûre, le sens interdit ne sera pas maintenu.

Philippe Houillon propose des hypothèses pour le futur plan de circulation : " Nous mettrons certainement la rue Saint Jean à sens unique mais à l’inverse. Dans se cas, soit nous maintiendrons le panneau au même endroit, soit il sera déplacé au niveau de la rue Émile Zola. Une autre solution serait de supprimer le double sens de circulation de la rue de la Justice et du haut de la rue Poulain, tout en laissant l’accès au parking de l’immeuble du 25 ".

Les riverains pensent que ce n’est que déplacer le problème sur la rue de la Justice. Certains proposent de lancer une étude globale de la circulation sur le quartier.
Les habitants de la rue Poulain se sentent lésés par rapport à ceux de la rue Saint Jean qu’ils considèrent comme privilégiés.

Quelle que soit la solution finale, la rue Poulain souhaite enlever les chicanes et revenir au plan de stationnement initial. Au moins une chose sur laquelle tout le monde est d’accord.

Agata MADENSKA
Claire TARDY
Echo Régional