A dix heures, ce jeudi, 200 employés de Conforama, Fly et Alinéa ont manifesté devant la Maison des syndicats à Cergy. Ils dénoncent les actions engagées par FO contre le travail le dimanche. Vendredi, une décision du tribunal de Pontoise est attendue.

 « Travailler le dimanche me permet de gagner 20 % de plus par mois, confie une employée de Conforama. Si l’on ferme comment je fais pour payer mon crédit auto ».
Aucun syndicaliste parmi les manifestants. Ce matin, les syndicats ont mauvaise presse auprès de ces employés de la grande distribution habitués des dimanches travaillés. « Demain, le tribunal examine un recours déposé le 14 juin dernier par le syndicat FO contre l’ouverture le dimanche des trois magasins Conforama du Val-d’Oise (Saint-Brice, Herblay et Garges) », explique Valérie Barreiros, membre de l’association Génération Confo créé pour défendre les employés qui souhaitent travailler le week-end, et d’abord le dimanche. Des salariés de Conforama venus de toute l’Ile-de-France.

En fin de matinée, une délégation d’employés de Confo, Fly et Alinéa étaient reçus par des représentants de FO.

Olivier ZANETTA

Voir le reportage vidéo sur VOtv ce jeudi soir à 19 h 30 et vendredi sur VOnews.fr