Au terme d’un 2e tour à suspense, le candidat PS l’emporte avec 51,08% des voix sur Jean Virard (Nouveau centre – UMP).

85 petites voix séparent les deux candidats. Christophe Dulouard a été élu avec 2003 voix contre 1918 à Jean Virard. Une victoire que certains à gauche espéraient sans trop y croire avant la surprise du 1er tour.

Dimanche dernier, le socialiste réussissait à talonner le candidat de la majorité présidentielle. Cette élection partielle a pris alors l’allure d’un test-match pour le PS à six mois du premier tour des cantonales. Un  rendez-vous pour lequel l’opposition affiche de grandes ambitions : conquérir le Conseil général du Val-d’Oise.

Depuis dimanche soir, les socialistes et leurs alliés Verts et PCF ne sont plus qu’à trois sièges de leur objectif. Ils n’ont jamais été aussi près, mais l’histoire des élections cantonales sur le Val-d’Oise leur a appris à se méfier des bons résultats.

Dès lundi, les états-majors des deux camps vont scruter les résultats pour en tirer des enseignements en vue de la grande bataille de mars prochain.

Olivier ZANETTA