Chemin : voie, route pour aller, pour communiquer d’un lieu à un autre », cette définition est tirée du dictionnaire universel de la langue française de Louis-Nicolas Bescherelle (1802-1883). Un éminent lexicographe et grammairien que les écoliers d’hier et d’aujourd’hui connaissent sans le savoir.

Son nom est depuis longtemps répandu dans le milieu scolaire par les Éditions Hatier, qui ont fait de lui comme le parrain de leurs livres de grammaire. Louis-Nicolas Bescherelle naquit à Paris en 1802. Après avoir été élevé au collège Bourbon, il entra en 1825 aux archives du Conseil d’État puis il fut nommé bibliothécaire au Louvre. Sa vie se confond avec ses nombreux travaux. Vers 1843, il entreprend ce qui sera la grande œuvre de sa vie, Le dictionnaire national ou dictionnaire universel de la langue française, qui paraîtra entre 1843 à 1846.


Louis-Nicolas Bescherelle eut un fils, Louis-Edmond Lazare, en 1857. Ce dernier s’installera à Valmondois, et devint maire de 1908 à sa mort, en 1922. Parmi les habitants présents une enseignante, Éli Samson, une des descendantes de Louis-Nicolas Bescherelle. Louis-Nicolas demeure encore dans les têtes des élèves. Lui et ses descendants resteront à jamais dans la mémoire des Valmondoisiens qui leurs rendent hommage.

Nicolas BRIARD, L’Écho le Régional