Le rugby club de l’agglomération de Cergy-Pontoise a dévoilé ses ambitions de jouer au niveau Pro d’ici 2012. Notamment renforcé des joueurs étrangers Néo-Zélandais Mac Farland (Pro D2 Lyon) et Afoa Paterson (Halifax), du Tongais Tonga’uiha, de l’Irlandais Binham (Coventry) et de deux kenyans Wamalwa et Weku le RCACP débutait dimanche son premier match en Fédérale 1.

 Les présentations ont été faites samedi soir au hall omnisports de Pontoise en présence des partenaires et des principaux élus locaux de l’agglomération. Hubert Ginesty, co-président a donné le coup d’envoi de la nouvelle saison du club qui a accédé la saison passée à la Fédérale 1, qu’il partage désormais avec le Stade Domontois. « Le club prend une nouvelle dimension en Fédérale 1et apporte une nouvelle image à l’agglomération », s’est exclamé le dirigeant insistant sur l’aspect marketing du club qui compte désormais une soixantaine de partenaires en partie présents ou représentés lors de la conférence de presse. « Le projet sur 3 à 4 ans est d’atteindre la Pro D2 », s’est avancé à dire Dominique Dudicourt l’autre co-président. « Le premier chantier du club est de travailler sa communication », a précisé pour sa part Christophe Cadéac, qui avait déjà oeuvré en la matière au Stade Domontois ou il a évolué durant 12 ans. Le Manager général a profité de la présence des élus pour rappeler que le club manque cruellement d’équipements adaptés à son évolution. Bureau, vestiaire, club house, accueil partenaire (sans oublier presse) « Le stade aurait besoin d’un rafraîchissement. »
La première réponse est venue du député-maire de Pontoise Philippe Houillon « Pontoise est partenaire du rugby depuis 80 ans. La ville est consciente que les installations actuelles ne seront plus longtemps compatibles. (…) nous travaillons avec la Communauté d’agglomération sur l’avenir de la ZAC du quartier Bossut, qui fait déjà l’objet d’un vaste projet de stade sportif avec la création d’un complexe omnisports à la place du hall Saint-Martin d’ici 2013 », a confirmé l’élu parlementaire. De son côté, Dominique Gillot élué à l’Hôtel d’agglomération a apporté des précisions. « Le calendrier d’ici 5 ans me semble optimiste. En attendant il faudra continuer d’évoluer dans les équipements actuels. »
En 2006-2007, le RCACP fonctionnait avec une subvention de 65 000 euros, passée à 220 000, notamment avec une augmentation de l’enveloppe du Conseil général. Il espère atteindre un budget de 370 000 euros après développement de son partenariat-entreprise.

Fabrice CAHEN

Dimanche 14 octobre

Le RCACP bat Poitiers 25-15
Le Stade domontois battu par Lons 18-27