La rencontre a porté sur le "développement exponentiel du trafic aérien de l’aéroport Roissy- Charles de Gaulle."

 Dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, Claude BODIN, député du Val d’Oise, a été reçu mardi 16 octobre 2007 par le Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, madame Nathalie  KOSCIUSKO-MORIZET. Il était accompagné les représentants de l’Association de Défense contre les Nuisances aériennes (ADVOCNAR), Alain PERI et Pierre FEUILLASTRE, afin d’exposer de vive voix les problèmes subis par les habitants de la Vallée de Montmorency liés au développement exponentiel du trafic aérien de l’aéroport Roissy- Charles de Gaulle.
Claude BODIN a rappelé les demandes fortes émises par les élus et les associations pour réduire ces nuisances aériennes: "le plafonnement strict et intangible des plafonds à 580 000 mouvements par an, la mise en place d’un couvre-feu de 22h à 6h du matin, la révision des altitudes de survol et des procédures d’approche afin de favoriser le moindre impact sonore, et enfin le transfert de toute extension éventuelle du fret aérien sur la plateforme de Vatry".
L’élu et l’Advocnar ont également évoqué "l’urgente nécessité de la création d’un troisième aéroport dans le bassin parisien".