Les Gargeois et Sarcellois sont en route pour le nouveau tramway. Ils ont jusqu’au vendredi 9 novembre inclus pour faire part de leurs remarques dans le cadre de l’aménagement du quartier de la gare Garges-Sarcelles. Une enquête publique est ouverte, aux mairies de Garges et Sarcelles. Elle concerne « l’enquête parcellaire complémentaire ».

Achats immobiliers

Les riverains de la zone sont particulièrement concernés, en effet pour accueillir le tramway, les communes ont dû acquérir des bâtiments, notamment du quartier Garges-Ouest Dame-Blanche, entraînant le rachat aux propriétaires des appartements et le relogement des locataires.

De grands travaux pour l’arrivée du tramway

Le commissaire chargé de l’enquête, Laurent Franchette a ensuite un mois pour transmettre les conclusions à la préfecture de Cergy. Il donnera alors, son avis sur le réaménagement de l’espace adjacent à la gare. Il est prévu de modifications conséquentes pour la vie des habitants comme la modification du tracé de la rue Anatole France. Plusieurs rues sont concernées dans les deux localités, les avenues Joliot Curie et Paul Valéry, à Sarcelles, seront reliées par la réalisation d’une nouvelle voie. C’est tout un quartier qui est transformé, à l’occasion de l’arrivée du tramway, les agglomérations veulent développer un pôle d’échange et un programme tertiaire. Les travaux comprendraient la réalisation d’immeubles de bureaux à Garges-lès-Gonesse et un ensemble de logement à Sarcelles.

Mise en service en 2011

Les premiers travaux effectués à la gare de Garges-Sarcelles aux mois de septembre et octobre consistaient en l’élargissement de la plateforme des rails. Le tracé de la ligne reliera la gare « Marché de Saint-Denis » où se trouve la ligne 13 du métro à la gare de Garges-Sarcelles (RER D).

Place du 8 mai 45 à Saint-Denis

Le tramway rejoint également le T1 à la place du 8-mai-45 à Saint-Denis, ce qui permettra un accès aux nombreux équipements situés à l’Est de Saint-Denis, dont l’hôpital Delafontaine. Le tramway desservira 16 stations dont la mairie de Pierrefitte-sur-Seine. À Sarcelles, il s’arrêtera aux Cholettes, les Flanades, Paul Valéry, les Lochères, pour finir à Garges-Sarcelles. Les travaux sont faits de sorte qu’un jour le tramway puisse rallier les villes Dugny et Le Bourget.
« Si tout ce passe bien, les vrais travaux commençons au mois d’avril 2008 et la mise en service est prévue pour 2011 », explique Serge Grise du STIF (Syndicat des transports d’île de France), sans donner plus de précision.

Une redynamisation de l’offre commerciale

Déjà les premières craintes liées aux modifications urbaines, sont apparentes dans le dossier de la commission d’enquête. Ainsi, la directrice du conseil Syndical des copropriétaires de Garges-Ouest Dame-Blanche appréhende entre autre l’éventuelle « dégradation de la qualité de vie des Gargeois, du fait de la diminution des espaces verts ».

Des propriétaires se disent sceptiques quant à la valorisation des biens immobiliers, ils jugent que l’augmentation des flux de voyageurs va au contraire déprécier leurs habitations. Le bruit est également source d’appréhensions. Mais les agglomérations voient beaucoup de bénéfices au développement des transports en commun dont « la redynamisation de l’offre commerciale ». Les localités comptent au contraire sur les liaisons inter quartiers pour pallier à l’isolement de certains secteurs, comme la Dame Blanche.

Quant aux Gargeois et Sarcellois, ils ont encore jusqu’à vendredi pour faire part de leur inquiétude ou leur engouement au nouveau paysage qu’offriront les deux villes.

Saïda DJERRADA
Echo Régional du 7 novembre 2007