Inquiets par la vision de division donnée par la gauche sur cette ville, les élus communistes s’adressent à la population et appellent au rassemblement.