Arcs, casques, armures, cors de chasse, breuvages médiévaux et démonstrations impressionnantes. Le festival du spectacle historique ainsi que le marché de l’Histoire ont fait un carton plein le week-end dernier au hall Saint-Martin. Plus de 4000 visiteurs et des organisateurs aux anges.

Marché et festival

Pour la première fois cette année, le marché de l’histoire et le festival ont eu lieu en même temps. « D’habitude nous organisons seulement le festival de spectacle historique à l’époque de la foire. Nous avons pensé qu’allier les deux pourrait être une bonne idée », explique Christophe Dargère, directeur de l’association pour l’histoire vivante, organisatrice de l’événement. Samedi matin déjà, les allées du marché étaient noires de monde. Autour des différentes scènes, de nombreux curieux se pressaient déjà pour voir le spectacle. En tout, cent cinquante exposants sur le marché et quatre-vingt du côté des arts. « C’est le plus grand marché historique en Europe, et comme en dehors de l’Europe il n’y a pas ce genre d’événement, on peut dire que c’est le plus grand du monde ! », continue Christophe Dargère.

Venus de loin

Du côté du hall Saint-Martin, Christian Caron, le directeur, a misé sur cet événement « J’ai investi 20 000 euros dans ce week-end, c’est quelque chose d’énorme ». Enorme, c’est le mot. La longue file d’attente devant le hall ne s’est quasiment pas résorbée de la journée samedi, malgré la pluie et le froid. De nombreux fans de période médiévale et d’histoire se donnent rendez-vous chaque année à Pontoise. Régis et Sandrine, en costumes du Moyen-Age font le déplacement de Nantes tous les ans. « Ici, nous sommes dans notre élément, on trouve tout ce dont on a besoin pour vivre notre passion », se réjouit la jeune femme. Des visiteurs de toute l’Europe viennent spécialement à Pontoise.

Les Pontoisiens et Cergypontains sont aussi venus en famille dimanche.

 Agata MADENSKA
Echo Régional du 14 novembre 2007