Jeudi prochain à 11 heures, seront inaugurés le pont-rail SNCF et le tronçon de la RD 909 entre Bouffémont et Domont-Moisselles. Du giratoire Ferdiand Lesseps de Bouffemont à l’embranchement de la RD 301 entre Domont et Moisselles, un an et demi de travaux a été nécessaire pour "relooker" la départementale.

« Aux heures de pointe, c’était difficile »

Cette requalification, c’est avant tout l’élargissement du pont rail SNCF. Les usagers de la départementale se souviennent certainement des bouchons occasionnés par l’unique voie qui passait sous le pont. « La circulation était régulée par un feu tricolore qui alternait les passages. Aux heures de pointe, la situation était difficile », rappelle Guy De Caro du Conseil général, maître d’œuvre de l’opération.
Le vieil ouvrage trop étroit, connu comme un point noir de l’itinéraire de la RD 909 entre la vallée de Montmorency et Plaine de France a donc été détruit et remplacé par un tablier plus large. « L’idée principale était de passer à deux voies sous l’ouvrage, donc élargir le pont SNCF ». Un tablier provisoire fut posé en septembre 2006, le temps d’en construire un second plus large. En mai dernier, Réseau Ferré de France (RFF) – qui s’est chargé des travaux liés au pont – a posé le tablier et les piles de l’ouvrage à l’aide d’une grue de 750 tonnes. « Le Conseil général qui gère les infrastructures routières a dû passer avec RFF une convention ». À deux reprises la circulation ferroviaire fut donc coupée pendant la pose des tabliers provisoire et définitif.
Outre cette opération d’envergure qui permet désormais la bonne circulation des douze mille véhicules journaliers, d’autres réalisations ont été effectuées. « Des pistes cyclables reliant la Plaine de France et la Vallée de Montmorency, des cheminements piétons en béton désactivé ».

Deuxième phase des travaux pour 2008

Un béton qui laisse voir les granulés et les gravillons du sol, pour plus d’esthétique. L’éclairage n’est pas en reste puisque des lampadaires bleus encadrent la route et lui donnent un aspect futuriste. Le rond-point des bretelles de la RD 301, ancienne N1, a aussi été aménagé dans le même esprit que la départementale 909. Enfin, un nouvel assainissement a été spécialement conçu. « Une chaussée achemine les eaux de pluie. Des bassins de rétention récupéreront et rejetteront les eaux dans les réseaux d’assainissement prévus ». Pour finir la métamorphose de la départementale, ses abords seront prochainement plantés.
Une deuxième phase de travaux est prévue pour 2008. Celle-ci concernera la partie haute de la RD 909, c’est-à-dire du rond-point Ferdinand Lesseps vers la forêt de Montmorency. Selon le même principe et dans le même esprit d’aménagement de trottoir, ils seront achevés début 2009. Le coût total de cette opération s’élève à douze millions d’euros. La première tranche a nécessité 6,7 millions de crédits dont 3,24 de subvention de la Région Ile de France.

Caroline MONTSARRAT
Echo Régional du 14 novembre 2007