« Cayak » fera le bonheur d’une personne handicapée.

L’association des parents d’élèves de l’école et du collège Marie-Thérèse a en effet décidé de parrainer, un chien d’assistance et Sophie Martinaud-Piat présidente de l’association a remis un chèque de 875 euros à Claude Lefèvre.
Le chien en question s’appelle Cayak et est âgé de 4 mois. C’est un golden retriver qui a actuellement comme famille d’accueil Anne Bourcet qui est en 3e année à l’École Vétérinaire de Maisons-Alfort.

Deux années de formation

L’éducation d’un chien dure deux ans. Les chiens sont achetés par Handi’chiens à l’âge de 2 mois. Ils sont alors confiés à des familles d’accueil bénévoles qui les pré-éduquent pendant 16 mois. Ils connaissent à ce stade une trentaine d’ordres.
Ensuite les chiens sont dirigés vers un centre d’éducation Handi’ chiens entre 18 et 24 mois et sont capables après d’éxécuter 52 ordres.           
Ce qu’il faut savoir c’est qu’à l’âge de 6 mois une radio des hanches de l’animal est faite et en cas de mauvais résultats sa carrière s’arrête là.
Celle-ci dure en moyenne huit ans mais peut-être plus longue.
Les écoliers de Marie-Thérèse pourront suivre la carrière de Cayak. À la faveur du marché de Noël et des journées portes ouvertes ils apporteront leur petite contribution.
Il faut savoir encore que chacun des chiens coûte 13 000 euros à Handy’chiens.
Claude Lefèvre fait partie de l’Anah (devenue Handy’chiens) dès 1997.
Il était alors famille d’accueil et pompier. En plus de son poste de délégué actuel Claude Lefèvre fait maintenant partie du conseil d’administration de l’association.

La rencontre avec les écoliers a été très enrichissante. Ils ont écouté les explications de Claude Lefèvre et mieux compris tout ce que pouvait faire un chien : ouvrir des portes, ramasser un objet, décrocher le téléphone, attendre longuement son maître (et ami), intervenir par des aboiements en cas de malaise de celui-ci, etc. Suite à une question malicieuse… le chien ne sait pas se servir d’une carte bancaire… mais peut très bien payer avec un chèque. Tous les témoignages sont unanimes : un chien d’assistance transforme totalement la vie d’une personne handicapée aussi faut-il saluer cette belle action de l’école Marie-Thérèse.

Journal du 14 novembre 2007