Un service intercommunal de lutte anti-tags est à la disposition des citoyens du Parisis
 
 S’ils peuvent être considérés comme une forme d’expression artistique, les graffitis dégradent le plus souvent le bâti et favorisent l’impression d’insécurité au sein d’une ville. C’est pourquoi la Commission « Environnement et Cadre de vie », présidée par Raymond Lavaud, maire de Beauchamp et Vice-président du Conseil général du Val d’Oise, a souhaité s’engager dans la lutte anti-tags.
La campagne de communication qui sera lancée fin novembre accompagnera l’action de la Communauté de Communes dans ce domaine. Les affiches et les tracts distribués dans toutes les boîtes aux lettres du territoire informeront les citoyens des démarches à suivre pour l’enlèvement des tags.
Le dispositif de lutte anti-tags à l’échelle intercommunale est effectif depuis le 1er juillet 2007. A ce jour, plus de 250 interventions ont été effectuées.
Le nettoyage est gratuit.
Des interventions sont programmées régulièrement, en fonction du nombre de demandes et de la possibilité de regrouper les sites sur lesquels intervenir. Une entreprise spécialisée, mandatée par la Communauté de Communes du Parisis, intervient rapidement. La prestation est gratuite. Le service d’intervention comprend l’enlèvement des tags sur les façades, murs et clôtures des immeubles et bâtiments privés, visibles du domaine public.
Comment procéder ?
Dans tous les cas, les habitants des six communes du Parisis doivent d’abord remplir une convention d’intervention qu’il suffit de remplir, signer et retourner aux services techniques de l’intercommunalité. Les demandes de convention s’effectuent soit par téléphone 01 30 26 39 41, par fax 01 30 26 39 52, par courriel lutte.antitag@cc-parisis.fr ou par courrier « Immeuble Le Lavoisier » 12 avenue Paul Langevin 95220 Herblay.