Bernes-sur-Oise – oissy-en-France : deux cadavres retrouvés en bordure de départementales

Macabre découverte ce week-end le long de deux départementales du Val-d’Oise. Un premier cadavre a été découvert samedi à Bernes-sur-Oise par un promeneur. Le lendemain, les secours ont été alertés par un automobiliste qui avait aperçu un homme inconscient près de la piste cyclable. Mais à l’arrivée de ces derniers, il était déjà trop tard. La victime décédait sur place.

Il était aux alentours de 9 h 30 samedi quand un promeneur emprunte un chemin agricole longeant la départementale 924, qui relie Chambly à Boran-sur-Oise. Bravant le froid et profitant d’un temps clément le randonneur pensait être parti pour une agréable balade lorsqu’il fait cette funeste découverte.

La victime aurait été jetée dans le fossé

Allongé face contre sol, le corps d’un homme, simplement vêtu d’un jean et d’un t-shirt noir, gisait dans le chemin. à leur arrivée, les pompiers constataient la mort de cet inconnu, dépourvu de papiers d’identité. Selon les premiers éléments de l’enquête, il semblerait que la victime ait été jetée dans le fossé. Une autopsie devait être réalisée lundi pour déterminer les causes du décès. L’enquête a été confiée aux gendarmes de la section de recherche de Versailles.

Le lendemain matin vers 9h45, les secours sont cette fois-ci alertés par un automobiliste qui vient de découvrir un homme allongé sur le dos le long de la départementale 902, à côté d’une piste cyclable. L’individu est inconscient.  Sur place, les médecins lui ont prodigué des soins intensifs pour tenter de le ranimer, en vain. Le décès était constaté vers 11 h 15.
Normalement vêtu, un bonnet sur la tête et portant des gants, la victime a été découverte les clés d’une Renault Mégane dans la main, mais toujours aucun papier d’identité. Les gendarmes de Roissy en charge de l’enquête ont réussi à l’identifier lundi. Il s’agissait d’un homme de 43 ans résidant à Arnouville-les-Gonesse.

L’autopsie réalisée lundi également a permis de révéler que sa mort était de cause naturelle.

T. H.