Ce mercredi 21 novembre, si vous voulez déjeuner dans ce bon restaurant situé 1, avenue du Parc à Cergy il vous en coûtera 13 euros (apéritif, boisson et café non compris) ou 20 euros pour un menu gastronomique (à partir de 8 couverts). Un prix très faible à comparer au menu à 13 euros : assiette de charcuterie ou tarte basquaise ; sole meunière pommes vapeur ou navarin d’agneau ; et enfin chariot de fromages ou salambo, choux, éclairs.

Pourquoi ces prix si bas dans un cadre luxueux ? C’est une affaire de pédagogie, pas de concurrence sauvage : depuis la mi-octobre, les apprentis serveurs de l’Institut des métiers de l’artisanat (IMA) de Cergy peuvent s’exercer dans des locaux flambant neufs. En effet, après trois mois de travaux intensifs, leur restaurant pédagogique au siège de la Chambre de métiers a été complètement rénové, du sol aux plafonds en passant par la décoration.

Prix
pédagogiquement bas…

Avec une capacité moindre (quarante places au lieu de soixante), le restaurant pédagogique offre un confort largement supérieur et une excellente cuisine, comme nous avons pu l’expérimenter la semaine dernière, avec une légère contrainte : réservation obligatoire au plus tard le vendredi pour la semaine suivante.

La nouvelle disposition des tables permet aussi bien aux apprentis qu’aux clients de circuler plus facilement. Deux baies vitrées supplantent les murs en brique permettant ainsi une meilleure luminosité et une vue très agréable sur le parc. La peinture rouge des murs a été remplacée par une autre, plus sobre et donnant une impression de relief.

Réaménagement
de la zone office

À l’entrée, les convives auront désormais la surprise de découvrir un bar. Équipé d’une machine à café, d’étagères pour les bouteilles avec des rideaux roulants, de réfrigérateurs, de placards, d’une machine à laver les verres et d’un conservateur à vin, il permettra aux apprentis de préparer apéritifs et cocktail.
Parmi les autres nouveautés de ce restaurant 2007 : la réalisation d’une véritable salle de cours pour les élèves. Une petite salle à manger modulable, d’une capacité de huit personnes a été conservée. Le lifting lui donne un aspect plus cossu et intime.

Subventions de la Région

Entamé début juillet, ce chantier représente la deuxième phase de travaux qui ont démarré en 2001 et ont consisté principalement en la rénovation de la cuisine qui servait à l’ancien propriétaire des lieux, Rhône Poulenc. En outre, deux salles de cours avaient été aménagées, d’une capacité de vingt-huit places chacune.
Baptisées Auguste Escoffier (1846-1935) et Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826), elles rendent ainsi hommage aux célèbres cuisiniers et gastronome. À cela s’ajoutait un espace de restauration pour les apprentis. Quant à l’office, il n’avait à l’époque subi qu’un aménagement succinct.
Au total, plus de 750 000 euros ont été investis dans la première phase. Concernant le restaurant, le montant du chantier s’élève à 553 056 euros. La Région Ile-de-France a participé à hauteur de 211 536 euros.
Enfin terminés, ces travaux vont permettre aux apprentis de bénéficier d’un restaurant pédagogique mieux adapté à leurs besoins et aux clients prévoyants d’en profiter.
Le restaurant pédagogique de Cergy est ouvert du lundi au vendredi (sauf périodes de congés scolaires). Tarif : 13 euros (entrée + plat + dessert, boisson non comprise). Réservations minimum 8 jours à l’avance au 01 34 35 80 36
ou à coteparc@cma95.fr
Echo régional du 21 novembre 2007