La tension restait palpable toute cette journée. Une équipe de la télévision du Val-d’Oise a été victime d’une agression. Son rédacteur a été blessé au visage. Une équipe de France 3 a également été agressée.

Un rédacteur de VOtv a été roué de coups. Frappé dans les jambes et au visage, il ne pourra pas travailler avant plusieurs jours. Blessé notamment au nez, il devra subir prochainement une légère intervention sous anesthesie locale. Le cadreur qui l’accompagnait s’est fait dérober sa caméra.

L’équipe de la télévision locale du Val-d’Oise s’était rendue dans le quartier où s’est déroulé le drame pour recueillir des témoignages. Une équipe habituée à tourner dans les quartiers du Val-d’Oise et pas uniquement après des émeutes. L’agression a été commise peu avant midi par une vingtaine de jeunes. Une plainte a été déposée au commissariat de Sarcelles.

Ce lundi une équipe de France 3 Ile-de-France s’est également fait voler sa caméra et l’un des journalistes a été frappé, toujours à Villiers-le-Bel.