La première tranche de travaux de l’ancien foyer Sonacotra, devenue Adoma au Vert-Galant, prend fin. La livraison des logements aura lieu en janvier avant la destruction de la deuxième partie.

Une toute nouvelle résidence, à taille humaine a poussé à la place de l’ancien foyer du Vert-Galant. Les immeubles vétustes et exigus laissent place à des résidences flambants neuves pouvant accueillir des familles.

Du studio au 2 pièces

La grande nouveauté des résidences est la taille des logements. Anciennement destinés à des travailleurs seuls, les studios de 9m2 étaient devenus invivables pour les résidents. La plupart ne pouvaient pas faire venir leur famille par manque de place. Dans les nouvelles résidences, il y a deux types de logements. Les studios pour personnes isolées et/ou en voie d’insertion d’une part, des deux pièces pouvant accueillir des familles monoparentales avec deux enfants ou un couple sans enfant ou avec un enfant, d’autre part.
La première résidence, « Le Vert Galant » est en passe d’être achevés. Les 131 premiers logements livrés en janvier prochain sont des studios destinés aux personnes célibataires. La superficie varie de 16 à 33 m2. Les anciens résidents sont bien sûr prioritaires. La durée de séjour dans ces résidences est d’un an, renouvelable une fois, pour les nouveaux locataires, les anciens n’ont, eux, pas de limite. 
La deuxième résidence baptisée « le Château » sera composée de soixante quinze appartements de 16 à 38 m2.

Une esthétique importante

 D’extérieur, la différence est flagrante. Le foyer ressemble à s’y méprendre aux appartements situés en face, dans la Résidence du château. Pour la mairie, il était important que les nouvelles constructions s’intègrent dans l’environnement. Abîmés et sales, les anciens immeubles sautaient aux yeux. Dorénavant, ce sera  pour une toute autre raison…

La mairie s’est également concertée avec l’Adoma pour travailler sur le foyer de travailleurs immigrés situé à Chennevières. Le quartier, en pleine reconstruction urbaine, change petit à petit d’aspect. Pour que le foyer Adoma s’intègre dans le paysage, des travaux s’imposent. Mais l’esthétique reste secondaire. Comme au Vert Galant, des travaux de réhabilitation sont nécessaires pour le bien-être des résidents. Le projet pourrait comporter une nouvelle passerelle permettant aux collégiens de Marcel Pagnol de rejoindre l’établissement.
 L’opération du Vert-Galant coûtera au total 9 190 627 euros.

Agata MADENSKA
Echo Régional du 28 novembre 2007