Les chiffres relevés par la DDJS donnent une nette augmentation de la pratique féminine de plus 1 072 licenciées sur les chiffres de 2006 (37 373) avec 38 445 athlètes dans les 15 comités conventionnés.

L’équitation arrive en tête des disciplines sportives les plus pratiquées par les féminines avec 7 827 licenciées contre 1 790 chez les messieurs. La gymnastique et plus particulièrement la rythmique contribue à la pratique féminine. Dans le Val-d’Oise il y a 4 100 licenciées dans cette fédération contre 785 hommes. L’Athlétisme est également dans les sports à forte croissance de pratique féminine avec une différence de 548 athlètes (2 210 femmes contre 1 662 hommes). La natation est aussi dominée par les féminines avec une différence de 390 licenciés (2 872 femmes contre 2 482 hommes).

petite baisse en handball

C’est en handball qu’une première baisse de 126 licences est constatée. Avec 882 licenciées, il reste pourtant l’un des sports les plus pratiqués par les féminines. En général dans les disciplines en baisse de licencié, les sportives sont en hausses. A l’exemple du judo avec 11 combattantes supplémentaires contre 591 de moins chez les garçons. En boxe savate également avec plus 42 licenciées pour 40 garçons inscrits en 2007. La base ball softball cricket enregistre 5 féminines de plus pour 50 de moins chez les garçons. Le volley constate plus 19 licenciées, alors qu’il perd 86 licenciés masculins. Fédération à multidisciplines l’haltérophilie, musculation, culturisme, compte 75 inscrites supplémentaires.
Les sports ou les athlètes féminines sont en baisses sont : l’aviron (-3), le tir à l’arc (-5), le tir (-7), la voile (-10). Le karaté qui a perdu 337 licenciés masculins en perd également 28 chez les féminines.
Sport en hausse, la boxe anglaise compte 20 nouvelles boxeuses pour 58 boxeurs licenciés supplémentaires. C’est en basket que la différence est la plus significative avec 56 licenciées féminines de plus, alors qu’il y a une baisse de 35 joueurs masculins en 2007.

Clubs conventionnés en hausse

Dans les 24 clubs conventionnés par la DDJS l’augmentation est constatée dans une large majorité de discipline. 37, 92 % à l’AAS Sarcelles football. Passant de 953 licenciés à 691 (dont 35 athlètes féminines contre 4 en 2006). Vient ensuite le COM Argenteuil gymnastique rythmique en hausse de 36 % (passant de 122 à 170 licenciés). 35,05 % d’augmentation pour le club de natation de Cergy-Pontoise (194 contre 262). 32 % pour le Kiaï judo Sarcelles (210 contre 158). Le Coma volley ball enregistre une hausse de 28,13 % (128 en 2006, 164 en 2007). Viennent ensuite l’AAS Sarcelles athlé + 19,91 % (231-2006, 277-2007) dont une forte augmentation féminine de 33 licenciées supplémentaires. Argenteuil rugby +19,18 % (174 contre 146). Argenteuil football +13,18 % (790 contre 698) dont la création d’une équipe féminine. Argenteuil basket +11,33 % (203 contre 226). L’ASC Val d’Argenteuil +10,15 % (738 contre 670) marquée par une très forte augmentation de féminines de plus 54. Boxing club de Garges +9,09 % (120 contre 110) plus 10 féminines. Assoa handball + 7 % (214 contre 200) dont 22 féminines. SNO aviron +6,85 % (312 contre 292). Escales Argenteuil judo : + 4,60 % (364 contre 348). Taekwondo élite Cergy + 4,35 % (192 contre 184) plus 11 féminines. Tennis club de Cergy + 3,85 % (540 contre 520) plus 10 féminines. Judo club Cergy + 1,59 % (320 contre 315) plus 14 féminines.

Baisse de la natation à Sarcelles

Légère baisse au Cergy-Pontoise handball de 0,63 % (313 contre 315) marqué par 18 départs de joueuses féminines pour 16 arrivés masculines. Le tennis club de Menucourt baisse également de – 2,14 % (229 contre 234). Tennis Lawn d’Osny de – 2,11 % (279 contre 285). AAS Sarcelles natation – 3,44 % (730 contre 756). Stabilité pour l’Alianza football de Garges lès Gonesse avec 72 licenciés depuis 2006. Comme le rugby de Sarcelles à 180 licenciés. Créé lors de la saison 2006-2007, Rahilou Cergy boxe compte 85 licenciés.

Plus 1 072 licenciées en 2007

Les chiffres relevés par la DDJS (Direction départementale jeunesse et sports) donnent une nette augmentation de la pratique féminine de plus 1 072 licenciées sur les chiffres de 2006 (37 373) avec 38 445 athlètes dans les 15 comités conventionnés par la DDJS, alors qu’il est constaté une baisse de 1 002 athlètes masculins.
Nombreux comités n’ont pas répondu à l’étude réalisée par la DDJS.
(voir notre édition du 21 novembre et sur http://www.vonews.fr/article_2 090)

Fabrice CAHEN