Un an après avoir été condamné à trente ans de réclusion criminelle, Habib Mezaoui a écopé vendredi de quatre mois de prison ferme pour escroquerie. Une affaire à l’origine de sa folie meurtrière.
Echo Régional du 5 décembre 2007