Le SGSHB s’est imposé vendredi à Eaubonne en 5e tour de Coupe de France face à une équipe à l’effectif de D2.

Saint-Gratien/Sannois s’est mis en confiance par cette victoire acquise des l’entrée de jeu. N’étant jamais dominé. Le plus large écart à 7 points était acquis des le premier quart temps. Angers réalisant pourtant 6 points par penalty. La première partie se clôturant sur un écart  de 5 points : 18-13.
Saint-Gratien conservait cette avance dans le 3e quart à 24-19 alors qu’Angers revenait à 3 points à plusieurs reprises : 27-24 (23e), 29-26 (27e), 31-28 (28e), sans pouvoir rattraper son retard la partie se soldant avec un écart de 4 points 33-29.
Un succès qui rassure Yves Cukierman : « Ce match entre dans notre progression, marquée par une meilleure confiance dans le jeu. (…) On s’est fait plaisir. Avec une première mi-temps de qualité. Toute en endurance dans les montées de balle. La seconde mi-temps était moins bonne en défense parce qu’on a joué sur le rythme d’Angers. La victoire nous permet de jouer une D2 en janvier (le 5) sans doute face à Massy. » , assurait l’entraîneur après la rencontre.

F.C.

Cergy (N1) qui s’est imposé 36-19 face à Chatenay-Malabry (N3) pour son entrée en lisse au Challenge de France (Coupe de France féminine) sera opposé en 32e de finale (le 22 décembre à 17 heures) à Saint-Leu/Taverny (N3), vainqueur 29-23 de Montgeron (Prénat.)
En Coupe de France masculine Saint-Ouen l’Aumône (N2) qui a gagné 30-24 contre le Kremlin-Bicêtre, jouera contre Hazebrouck (N2) le 22 décembre.