Selon une étude Insee rendue publique en ce début d’année, au 1er janvier 2005, les ménages franciliens regroupent à 2,3 personnes, comme en province. La taille moyenne des ménages diminue régulièrement depuis les années 70, mais moins rapidement qu’en métropole.

Aujourd’hui, vivre seul ou élever seul ses enfants sont des situations plus répandues en lle-de-France qu’en 1999. Le nombre de personnes seules est en hausse, en raison du vieillissement de la population, mais aussi à cause des évolutions des structures familiales. Par ailleurs, la monoparentalité est la situation familiale qui s’est le plus développée, au détriment des couples avec enfant(s).

Paru dans « INSEE  Ile-de-France à la page n° 292 de janvier 2008  »