Ambiance feutrée, musique envoûtante et lumière tamisée. La vue sur le lac est reposante. Les invités tous élégamment vêtus se retrouvent un verre à la main. Première astuce pour se fondre dans cette foule raffinée, le jean est à bannir. Une fois cette erreur évitée et le portillon d’entrée passé, un univers chargé d’élégance s’ouvre à vous.

Le secret :  la gourmandise

« Enghien-les-Bains, une oasis dans un monde qui bouge », susurre Philippe Sueur dans un discours prônant l’identité de sa commune. Une fois l’éloge terminé, le buffet est pris d’assaut. Baguettes et pics de bois font l’affaire pour picorer les œufs de caille enveloppés dans leur couette de saumon. À la fontaine en chocolat, la tache se corse et là, se révèle l’art de la délicatesse. Précision et rapidité sont les maîtres mots. Le secret : la gourmandise qu’il faut posséder pour ne pas perdre patience et se perfectionner dans l’art de picorer sans se faire remarquer.

Caroline MONTSARRAT
Echo Régional du 16 janvier 2008