A la sortie des classes, la tension est vive. Dans le collimateur des parents d’élèves, une cour de récréation, transformée en un gigantesque chantier. Les travaux de la cantine scolaire forcent à une réorganisation. Du coup, chaque midi, les enfants prennent le bus pour aller déjeuner dans d’autres cantines de la ville. Un trajet fatigant pour les élèves aux yeux des parents. « Nous réclamons l’arrêt des travaux, pour le remplacer par un projet globlal de restructuration », déclare Thierry Ferreira, membre de la FCPE.

Le groupe scolaire Lapierre a 48 ans. Selon les parents d’élèves, l’ensemble de l’établissement est aujourd’hui vétuste. "La construction d’une simple cantine est peu ambitieuse. Nous réclamons l’arrêt des travaux, et la réalisation d’un projet de restructuration global, qui comprendrait : une nouvelle école, et la rélalisation d’un centre de loisirs pour les élèves du cour élémentaire", juge Francis Gabouleaud, un responsable de la FCPE d’Argenteuil.

La ville n’a pas souhaitée s’exprimer publiquement. La rotation des cars est toutefois coûteuse pour les finances municipales. Nul doute que la mairie souhaitera aller au bout du chantier le plus vite possible. La fin des travaux est prévu, pour la rentrée 2008.