La Société Protectrice des Animaux, vient d’écrire aux grandes surfaces du Val-d’Oise qui proposent à la vente, de la viande de cheval. Selon Caroline Lanty, présidente de la SPA, la législation mise en place pour le bien être animal est insuffisante.

La plus belle conquête de l’homme, débitée en barquettes au rayon boucherie de nos supermarchés, voilà ce qui irrite la SPA. Elle fait savoir que chaque année ce sont 30 000 tonnes de viande de cheval qui sont consommées sur le territoire français. « En Europe, 125 000 chevaux sont tués pour leur viande. 20 000 en France. Il nous semble important que nos concitoyens prennent en compte cette souffrance de l’animal, vécue aussi bien lors du transport que lors de l’abattage. Nous avons écrit à l’ensemble des marques mettant en vente ce produit. Nous espérons désormais qu’elles répondront favorablement à notre appel, » déclare Caroline LANTY, Présidente Nationale de la SPA. La SPA vient de référencer sur son site internet une liste de magasins, toutes enseignes confondues, qui acceptent de ne plus vendre de viande de cheval. Elle sera réactualisée au fil du temps.