Le leader a une nouvelle fois pris une avance de 7 points après une nouvelle victoire face à Saint-Etienne Andrezieux, lanterne rouge et la défaite de son dauphin Le Pouzin , battu par Montluçon (22-27) désormais 3e et que Cergy-Pontoise avait battu samedi dernier (39-22). Plus que jamais dans une configuration de montée en 2e div. Cergy-Pontoise HB et son équipe féminine en tête de la poule 2 de Nationale 1 doit encore jouer 10 matches dont 5 à domiciles. Il dispute également le Challenge de France (Coupe de France), dont la prochaine rencontre se jouera samedi 2 février (20 heures) à domicile face à Abbeville, 3e de la poule 1 de N1.

Sa plus que possible montée lance activement le club dans sa recherche de partenaire privé. " Pour le moment nous n’en sommes qu’au stade de la réflection. Nous devons d’abord terminer cette saison", tient à rester prudent Jacques Bardot, président du CPHB. " L’argumentation est avantagée en fonction des résultats."

La remarquable saison de Cergy-Pontoise confirme ainsi la bonne santé du handball féminin Francilien, puisqu’il s’agit de la deuxième discipline la plus pratiquée par les femmes en Ile-de-France. A l’issue du mondial féminin, l’Institut régional de développement du sport (IRDS) d’Ile-de-France a dressé un état des lieux de la pratique féminine francilienne. Le handball a enregistré un doublement de ses effectifs au cours des 15 dernières années avec 13.300 licenciées enregistrées au cours de la saison 2005/2006.

S’il accédait à la 2e division, Cergy-Pontoise occuperait une place parmi les ambassadeurs franciliens, avec Issy les Moulineaux (D1) et Noisy-le Grand (D2).

F.C.