Dans un communiqué de presse Jean-François Dupaquier président-fondateur de VOtv fait savoir qu’il va démissionner de la présidence de l’association qui pilote aux destinées de la télévision locale du Val-d’Oise. Il avait déjà fait savoir la semaine dernière qu’il avait vendu son journal L’Echo-Régional au groupe Ouest France. Jean-François Dupaquier a décidé de s’engager en politique. Il ne pouvait plus poursuivre ses activités dans les médias "pour des raisons déontologiques et de bon sens", explique-t-il dans ce communiqué. 

Voici le communiqué de presse envoyé par Jean-François Dupaquier :

 "Hier soir jeudi 24 janvier, le Comité départemental du Mouvement Démocrate (Modem) m’a accordé son  investiture pour l’élection cantonale des 9 et 16 mars 2008 à Pontoise, et je l’en remercie.

Je serai également candidat aux élections municipales de Pontoise sur la liste qui réunit des adhérents du MoDem, de l’UDF, de Cap 21 et des personnalités non encartées, liste conduite par Benoît Dumontet.

Dès ce jour vendredi 25 janvier, je convoque une assemblée générale ordinaire et extraordinaire de l’association VOTV pour présenter ma démission de la présidence, inviter les membres à renouveler le Conseil d’administration et le Bureau, et, le cas échéant, modifier les statuts. Pour des raisons déontologiques et de bon sens, il m’apparaît en effet impossible de continuer à diriger une télévision locale en menant un combat politique.

Jusqu’à la tenue de l’assemblée générale et l’élection d’un nouveau président, je me contenterai d’expédier les affaires courantes.

Je remercie l’équipe de VOTV de sa confiance, de sa détermination et de son énergie, depuis des années, à promouvoir une télévision locale de plein exercice dans le Val-d’Oise, ce qui constitue une mission d’intérêt général. Je lui souhaite un grand succès dans l’étape intermédiaire de l’association avec le groupe NRJ pour promouvoir une télévision régionale numérique terrestre, l’objectif final étant d’obtenir du Conseil supérieur de l’audiovisuel une ou plusieurs fréquences spécifiques au Val-d’Oise et à ses environs.

Je remercie les élus qui, toutes tendances confondues, appuient cette démarche.

Pontoise, le 25 janvier 2008

Jean-François DUPAQUIER "