Pour moderniser son activité courrier, La Poste va débourser 3,4 milliards d’euros sur l’ensemble du territoire dont 20 millions pour le Val d’Oise. Avec la perspective de la libéralisation de ce secteur au 31 décembre 2010, La Poste veut améliorer ses services pour ses clients, les particuliers comme les entreprises.

Interview de Marie Llobères,directrice générale des Opérations Courrier de La Poste, sur les nouveaux services proposés.

 
8,3 millions d’euros vont être investis pour transformer le centre de traitement du courrier de Saint-Ouen-l’Aumône en véritable Plate-forme Industrielle, cœur du réseau de courrier dans le Val d’Oise. Concrètement, il s’agira de doter ce centre de nouvelles machines de tri. Plus automatisée et plus moderne, cette plate-forme devra répondre aux nouvelles exigences que s’est fixé La Poste : devenir l’opérateur postal de référence en Europe.
 
Enfin, 12,2 millions d’euros seront injectés pour mailler l’ensemble du département avec 3 plates-formes de préparation et de distribution du courrier, comme celle d’Herblay ouverte en septembre dernier, et 24 plates-formes de distribution du courier.
 

Pour le particulier comme pour les entreprises, la modernisation se traduira par de nouveaux services comme une boîte aux lettres relevée à 23h30 au centre de Saint-Ouen-l’Aumône. Le principal objectif de La Poste reste d’augmenter le taux de courrier traiter en 24 heures. Actuellement, le Val d’Oise n’est pas à plaindre. 88,6% du courrier envoyé du département parvient à son destinataire en un jour. C’est le troisième meilleur taux départemental de France.

Adrien Hilpert