Après Alain Leikine, dissident PS, c’est au tour du candidat officiel du PS d’écrire au maire UMP sortant pour solliciter un débat.

« Les Argenteuillais méritent et demandent au cours de cette campagne municipale la transparence, le débat d’idées, un affrontement républicain projets contre projets », écrit Philippe Doucet au maire UMP sortant.
 
Le candidat PS propose que ce débat se déroule « dans le courant du mois de février ».

« En acceptant cet échange, vous permettriez aux Argenteuillais de disposer d’éléments supplémentaires de jugement pour s’exprimer démocratiquement dans les urnes au mois de mars », poursuit M. Doucet.

Alain Leikine, candidat dissident PS, avait aussi sollicité un débat. Pour Philippe Doucet il semble clair que ce débat ne peut se dérouler qu’entre lui et le maire sortant : « Il m’apparaît important, à moins de 40 jours du premier tour de cette élection, qu’un débat puisse avoir lieu entre le leader de la principale liste de droite et celui de la principale de gauche notamment sur des sujets comme le logement, l’hôpital, le développement économique, l’urbanisme… ».

O.Z.