Le maire sortant d’Argenteuil, Geoges Mothron (UMP), se dit prêt à accepter l’idée d’un débat avec le candidat dissident socialiste, Alain Leikine. Philippe Doucet, candidat investi par le PS, n’est pour le moment pas convié à partciper.

A quelques encablures du premier tour des élections municipales du 9 mars prochain, le rythme de la campagne s’accélère. Un débat entre la droite et la gauche semble en effet se dessiner, et c’est à Philippe Doucet d’en faire les frais. Le candidat PS vient d’être mis sur la touche par son grand rival, le maire UMP de la ville Georges Mothron, qui brigue un second mandat.