La menace de la suppression du département, prônée par le rapport de Jacques Attali, écartée, il n’en reste pas moins une remise en cause du rôle du Conseil Général. Si les principaux intéressés se retrouvent sur le problème des compétences attribuées au Département, quelques désaccords subsistent. Leur avis sur la question en vidéo.
 

Rencontrés au Conseil Général, François Scellier (UMP), son président, et Didier Arnal (PS), chef de l’opposition, donnent leur point de vue sur le problème soulevé par le « rapport Attali ».

Pour répondre à la problématique, François Scellier donne un exemple précis des compétences partagées entre la région et le département. De son côté, Didier Arnal pointe du doigt la réforme de décentralisation effectuée en 2004, à l’origine selon lui du manque de clarté des compétences attribuées à telle ou telle administration.

 

Adrien Hilpert