Après l’annonce par Georges Mothron, le député maire UMP d’Argenteuil, d’accepter un débat avec le dissident socialiste Alain Leikine (voir l’interview), le candidat officiel du PS estime que ce dernier « se défile » en refusant de débattre avec lui.

"Sans surprise, et il le croit en bon stratège politique, Georges Mothron manœuvre pour éviter le débat avec son principal adversaire dans le cadre de l’élection municipale à Argenteuil en mars prochain", réagit  le socialiste Philippe Doucet dans un communiqué titré "Débat public : Georges Mothron" se défile et diffusé ce mercredi.

Et de poursuivre : "Plutôt que d’affronter le candidat du Parti socialiste, la grande force politique de gauche aujourd’hui sur Argenteuil, il préfère s’adresser à un dissident qu’il a déjà instrumentalisé dans un passé récent pour le faire élire à la Communauté d’Agglomération Argenteuil-Bezons contre la candidate du groupe socialiste…(Alain Leikine ayant été par la suite poussé à la démission de cette instance par le PS)".

Philippe Doucet estime que "Georges Mothron préfère choisir pour ce débat celui qui lui posera le moins de problèmes dans les échanges et l’affrontement projets contre projets, celui qui incarne la gauche du passé et de la division, aujourd’hui exclu du Parti socialiste et lancé dans une aventure solitaire". Et de conclure : "Aux Argenteuillais de juger le manque de courage politique de Georges Mothron".