Les communiqués se succèdent sur l’histoire de l’agression d’un militant socialiste par un autre militant PS. L’UMP d’Argenteuil, par l’intermédiaire de l’adjoint au maire, Xavier Péricat, en profite pour dénoncer le manque de cohésion de ses adversaires.
 
« Comment peuvent ils prétendre gérer une ville comme Argenteuil alors même qu’ils ne savent pas se gérer eux-mêmes !!??», l’UMP d’Argenteuil a décidé d’exploiter le fait divers de ce week-end en vue des municipales.
 
Selon ce communiqué, cette altercation met également en évidence que « l’unité de façade entre les deux rivaux, Faouzi Lamdaoui et Philippe Doucet (NDLR : deux candidats à l’investiture socialiste pour Argenteuil), a belle et bien volée en éclats !!! » 
 
Par ailleurs, Georges Mothron et son équipe exploitent cet « évènement » pour affirmer la légitimité d’Alain Leikine, candidat dissident de la gauche à ces municipales. « Georges Mothron a été bien inspiré d’accepter le débat avec Alain Léikine, un Argenteuillais de longue date (…) qui constitue donc une candidature légitime à gauche. » Encore un tacle à la candidature de Philippe Doucet.
 
Adrien Hilpert