Le vice-président PCF de la région Ile-de-France et candidat aux municipales à Garges, ville voisine de Villiers-le-Bel, réagit dans un communiqué au coup de filet de ce matin.

"Je me félicite que les instructions judiciaires en cours soient menées rapidement à terme dans le respect des procédures légales, réagit M. Parny. Je condamne par contre la nouvelle utilisation médiatique de cette action de justice puisque la presse a été conviée à assister « à distance » à ces interpellations. L’action de la République ne peut être détournée de son objectif en fonction des aléas de la côte de popularité du chef de l’Etat. Cela concourt à discréditer un peu plus la politique"