Dans un communiqué, la candidate aux élections municipales de Villiers-le-Bel réagit aux interpellations de lundi matin. Si elle approuve l’action de la police pour trouver les émeutiers de novembre, elle met en garde contre toute erreur judiciaire qui pourrait « devenir le vecteur de nouveaux troubles. »
 
Sylvie Noachovitch, l’avocate de l’émission de TF1 Sans Aucun Doute, réclame de la fermeté envers les émeutiers de novembre et se propose de « remettre de l’ordre à Villiers-le-Bel et d’y faire de nouveau respecter les lois de la République, car aucun acte illégal ne doit, ni ne peut rester impuni. » Candidate aux élections municipales et cantonales sur Villiers-le-Bel, elle profite de cette nouvelle médiatisation de cette ville pour faire entendre sa voix : « les habitants de la ville ont le droit à la sécurité, à la justice et ils ont aujourd’hui l’occasion de tourner une page. »
 
En qualité d’avocate, elle met un point d’honneur au respect de la présomption d’innocence des 33 interpellés de lundi matin. « Je reste vigilante et n’admettrai aucun dérapage, ni aucune injustice. En tant qu’avocat, je demande à la justice de faire son travail en toute sérénité. L’avenir de 33 jeunes de nos quartiers en dépend » affirme-t-elle dans son communiqué.
 
Par ailleurs, elle en profite pour annoncer qu’elle a accepté de prendre la défense d’un des interpellés d’hier et rappelle son engagement auprès « d’un jeune homme arrêté en novembre 2007 et condamné, en comparution immédiate, à dix mois de prison ferme, alors que les éléments en ma possession indiquent qu’il n’était en rien mêlé aux émeutes. » Elle le défendra d’ailleurs en appel ce mardi après-midi.
 

Adrien Hilpert