Le candidat PS à la mairie d’Argenteuil, Philippe Doucet profite de la visite de Rama Yade, secrétaire d’Etat chargée des droits de l’Homme, pour rappeler l’utilisation l’été dernier du fameux Malodore contre les SDF par le maire actuel, Georges Mothron. Rappelant la polémique suscitée par ce répulsif, le candidat socialiste se réjouit de cette visite.
 
Rama Yade soutien de poids pour Georges Mothron ou perche tendue à l’opposition ? En tout cas, Philippe Doucet, candidat socialiste à l’élection municipale d’Argenteuil, a saisi l’occasion pour évoquer une nouvelle fois l’affaire du Malodore. Ce répulsif nauséabond avait été utilisé en août 2007 aux abords du centre commercial Côté Seine pour éloigner les personnes sans domicile fixe.
 
 Dans un communiqué, Philippe Doucet explique que son équipe et lui-même espèrent vivement « qu’en tant que Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères chargée des Droits de l’Homme, elle (Rama Yade) profitera de sa visite pour expliquer à Georges Mothron, Philippe Métezeau et à la droite locale que les hommes ne se traitent pas comme des rats, avec des produits toxiques. Les Droits de l’Homme, ce n’est pas qu’à l’étranger qu’il faut se battre pour, c’est aussi dans notre pays au quotidien qu’il faut dénoncer et traquer les actes et comportements d’un autre âge. » Avant de conclure, « Rama Yade (…) ne doit pas oublier les mauvais comportements de ses amis politiques. »
 
L’utilisation du Malodore avait déjà suscité beaucoup de réactions de la part de l’opposition mais aussi de certains membres du gouvernement comme Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville. Philippe Doucet n’a pas manqué l’occasion de la venue de la secrétaire d’Etat chargée des Droits de l’Homme pour évoquer de nouveau ce dossier épineux pour Georges Mothron.
 

Adrien Hilpert