« Au premier tour, il faut d’abord exprimer ses convictions », annonce les Verts dans un tract qui sera distribué ce week-end. Le parti écologiste espère renouveler son score de 2001 au premier tour des élections municipales. Il avait alors récolté 15,8% des suffrages. Un argument de poids pour mieux négocier un éventuel accord avec le PS « qui ne sera pas automatique » cette année a annoncé Jean Bonnefoy, le candidat sur Cergy.
 
 Pour ce dernier week-end avant le premier tour des élections municipales, les Verts insistent sur la nécessité d’un vote correspondant aux convictions de chacun. Pour que les gros partis ne récupèrent pas la grande majorité des suffrages à Cergy, Jean Bonnefoy et son équipe veulent sensibiliser la population à l’importance d’un vote varié : « Le 9 mars, au premier tour, ne mettons pas tous nos œufs dans le même panier. Le pouvoir partagé entre plusieurs mains favorise la richesse du débat, l’imagination et l’expression de la diversité. »
 
A Cergy, où sept listes s’affrontent, la bataille des municipales est l’une des plus disputées du Val d’Oise. Elle s’annonce encore plus serrée pour les partis de gauche. Ils sont cinq à s’opposer au premier tour.
 
Adrien Hilpert