Avant le 1er tour, nous avons demandé aux leaders de l’UVO et du PS de nous dire comment ils sentaient cette campagne, quelles chances ils accordaient à leur camp et enfin ce qu’ils entendent faire pour le Val-d’Oise.