"La gauche l’emporte dans cette ville symbolique d’Ile-de-France, tant décriée, tant malmenée par la droite ces dernières années", réagit, dans un communiqué, le socialiste Philippe Doucet, vainqueur  dimanche des municipales.

La gauche Argenteuillaise menée par le Conseiller général socialiste Philippe Doucet (photo) l’emporte à Argenteuil en battant le Maire sortant UMP Georges Mothron avec 50,56% des voix et une participation en hausse par rapport au 1er tour.
"Après des semaines de campagne, au plus près des préoccupations des concitoyens, sur les enjeux, sur les projets, en refusant en permanence de tomber dans les conflits de personnes, la gauche l’emporte dans cette ville symbolique d’Ile-de-France, tant décriée, tant malmenée par la droite ces dernières années", réagit le socialiste Philippe Doucet.


"Cette victoire est celle de la gauche bien évidemment, mais c’est surtout la victoire de tous les Argenteuillais, de ceux qui aiment leur ville, qui en parlent positivement, qui veulent agir et non détruire", déclare Philippe Doucet qui était à la tête d’un rassemblement PS – PCF – LO – écologistes .

"C’est une double satisfaction ce soir puisque la victoire à l’élection municipale est complétée par une victoire à l’élection cantonale sur le Canton Est d’Argenteuil où Marie-José Cayzac, candidate de la gauche unie (PCF-PS) l’emporte et fait ainsi basculer le Conseil général du Val d’Oise à gauche", se satisfait la liste Fier d’être Argenteuillais.