Pour répondre aux besoins des communes d’Arnouville-lès-Gonesse et de Villiers-le-Bel, la communauté d’agglomération Val-de-France, qui compte 136 000 habitants s’est engagée dans un projet de construction d’une nouvelle piscine. Si la date de début des travaux n’est pas encore connue, la région a d’ores et déjà annoncé une subvention à hauteur de 2,4 millions d’euros.
 
 A terme il s’agit de remplacer l’actuelle piscine de Villiers-le-Bel (Tournesol). Le futur équipement aquatique se situera au sud-est de la ville, sur une parcelle du parc des sports mitoyenne à l’actuelle piscine Tournesol. Cette nouvelle infrastructure permettra l’accueil de 150 classes du 1er degré et 140 classes du second degré.
 
Un projet de 8 millions d’euros
 
Le projet comprend trois bassins : un bassin de nage de 25 mètres sur 15, d’une profondeur de 1.80m à 2.20m, un autre d’apprentissage de 250 m² et d’une profondeur moyenne de 1,30 m et enfin une pataugeoire de 50 m². Il prévoit une rampe d’accès au bassin d’apprentissage et un dispositif de type potence pour la mise à l’eau des personnes handicapées au bassin de nage. Le montant total de l’opération a été initialement estimé à 8.050.000 € HT. La communauté d’agglomération Val-de-France cherche encore pour l’instant les moyens de financement d’un tel projet. La région, elle, s’engage à hauteur de 30%, soit 2,4 millions d’euros.
 
Adrien Hilpert