Isabelle Sévérino rêvait de décrocher une médaille à Pékin. Mais la gymnaste d’origine val d’oisienne s’est blessée jeudi lors de son échauffement pour les championnats d’Europe de Gymnastique qui se disputent à Clermont. Le verdict médical ne laisse aucun espoir : rupture totale du tendon d’Achille.  
 
 « C’est l’arrêt de la gym, l’arrêt des Jeux, l’arrêt de tout ce que j’avais prévu, tout s’effondre » a déclaré Isabelle Sévérino au journaliste de L’Equipe à la sortie de l’hôpital. Elle devait porter la flamme olympique dans Paris lundi, voulait ramener une médaille des Jeux Olympique, la seule qui lui manquait, mais une lourde chute lors de son échauffement a tout balayé. Sur une impulsion, son pied gauche s’est dérobé et son tendon d’Achille a lâché. A 28 ans, Isabelle Sévérino ne se fait plus d’illusion sur la suite de sa carrière sportive.
 
Leader de l’équipe de France, elle a dû laisser ses partenaires en pleine qualification pour la finale des Championnats d’Europe. Seule satisfaction, les Françaises, arrivées quatrièmes, se sont qualifiées pour la finale de ce week-end. Maigre compensation pour une gymnaste au parcours exceptionnel.
 

Adrien Hilpert