Les urgences de l’Hôpital d’Argenteuil devraient être fermées au moins une semaine à la suite des dégâts provoqués par un incendie hier après-midi. Un ouvrier a été grièvement brûlé au visage.
 
 L’incendie s’est déclaré au sous-sol des urgences à côté de la salle du scanner alors qu’un ouvrier travaillait dans le local électrique du bâtiment. Vers 15 heures, une légère explosion suivie d’une coupure d’électricité à déclencher les alarmes des urgences. Très vite la fumée s’est propagée par les ascenseurs à l’étage supérieur. En une vingtaine de minutes, patients et personnel étaient à l’abri. Les cas les plus graves ont été directement évacués dans d’autres services. L’ouvrier, grièvement blessé, a été évacué au service des grands brûlés de l’hôpital de Percy à Clamart. Pour les autres, il aura fallu une heure pour les répartir dans tous les services de l’hôpital après avoir contrôlé le taux de monoxyde de carbone contenu dans leur sang.
 
Trouver des solutions pour l’accueil des urgences
 
Pour l’instant, les pompiers et le Samu redirigent les patients vers les autres hôpitaux des environs, comme Louis Mourier à Colombes. Pour les cas les moins graves, la maison médicale située à l’entrée de l’hôpital assure un service d’accueil.
 
La direction de l’hôpital Victor Dupouy tente actuellement de mettre en place un véritable service d’accueil pour les urgences dans d’autres bâtiments de l’établissement mais des aménagements doivent être réalisés. Si les urgences devraient bien être fermées pour au moins une semaine, une solution pour l’accueil des malades pourrait être trouvée plus rapidement.
 

Adrien Hilpert