Un an après sa mise en service, le métro automatique de Paris-Charles de Gaulle, le CDGVAL, a passé le cap des 10 millions de passagers. Ce métro automatique gratuit relie les trois terminaux de l’aéroport ainsi que les gares RER et TGV et les parcs de stationnement.
 
 Chaque jour, 25 000 personnes l’empruntent. En un an, le CDGVAL a remplacé la quasi-totalité des navettes de bus en service sur la plate-forme et a ainsi permis d’économiser 750 tonnes de gasoil et de réduire l’émission dans l’atmosphère de 15 tonnes d’oxyde d’azote et de 2 000 tonnes de dioxyde de carbone. Le CDGVAL a reçu cette année le « Label Vert ». Les rames du CDGVAL passent 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, toutes les 4 minutes aux heures de pointe et toutes les 20 min entre 1h30 et 04h30.
 
Le CDGVAL en chiffres:
1 an de fonctionnement
1 million de kilomètres parcourus
10 millions de passagers transportés
70km/h en vitesse de pointe
5 stations reliées en 8 minutes
100% électrique: (soit 0 C0² émis)

Voir le reportage sur le lancement du CDGVal dans le JT de VOtv du 3 avril 2007