L’ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine) va débloquer 4,2 millions d’euros pour la reconstruction de la bibliothèque et de l’école Louis Jouvet de Villiers-le-Bel, incendiées durant les émeutes de novembre. Elle l’a annoncé hier dans un courrier adressé au préfet du Val d’Oise.
 
 L’Etat et les collectivités locales s’investissent pour la reconstruction de l’école et de la bibliothèque Louis Jouvet (photo). Cette bibliothèque de 680 m2 était la plus fréquentée de Villiers-le-Bel et effectuait plus de 30 000 prêts de documents par an. L’addition est salée : 11,3 millions d’euros sont nécessaires pour remettre sur pied ces établissements et installer des locaux provisoires.
 
Sur ces 11,3 millions d’euros, l’ANRU a annoncé qu’elle versera 4,2 millions. Une belle somme, réclamée par le maire PS de Villiers-le-Bel, Didier Vaillant et par Fadela Amara, secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la Ville. Une façon de montrer que le gouvernement ne négligeait pas les habitants de cette commune meurtrie par les émeutes de novembre.
 
Enfin, à partir de la rentrée des vacances de printemps les élèves de l’école Louis Jouvet auront à leur disposition des préfabriqués. Pour la bibliothèque, il faudra attendre le mois de juin pour voir des locaux provisoires assurer le prêt de documents.
 
Adrien Hilpert