Les familles de Bouffémont qui bénéficient du nouveau dispositif du ministère du Logement, sont les premieres en France à s’offrir une maison à 15 € par jour pendant vingt-cinq ans. Elles paieront le terrain ensuite (entre 30 000 et 45 000 €). Leur maisonnette coûtera ainsi de l’ordre de 600 €/mois. Un prix défiant toute concurrence.

 Au départ, la ville s’était intéressée au dispositif des maisons à 100 000 € lancé par Jean-Louis Borloo. Mais avec la TVA à 19,6 %, le résultat aboutissait à 120 000 €. Le calcul est devenu possible avec la TVA à 5,5 % de la maison à 15 €/jour de Christine Boutin. « Il a fallu négocier les terrains au plus juste et gagner la confiance de bons partenaires. Le constructeur, par exemple, ne gagne rien sur cette opération », explique le nouveau maire PS, Claude Robert. Jusqu’à présent logés dans des immeubles sociaux de la commune, aucun de ces accédants à la propriété n’espérait faire construire une maison de 105 m 2 sur deux niveaux, avec quatre chambres, et un bout de terrain de 200 m 2. Les heureux élus ont été choisis par la municipalité parmi une centaine de demandes. Seuls critères : être en logement social et disposer de revenus inférieurs à 2 700 €/mois, acheter pour la première fois, avoir des enfants en bas âge. Ils recevront les clés de leur maison dans un an et demi. Le chantier de ces maisons commencera dans deux mois. Dans dix ans au minimum, les accédants à la propriété, après avoir remboursé leur maison avec un crédit particulièrement avantageux, devront rembourser le terrain dont le prix ne dépassera pas 48 000 € (contre 70 000 € au prix du marché actuel).

Christophe Obry